Savoirs traditionnels autochtones et sécurité alimentaire

Savoirs traditionnels autochtones et sécurité alimentaire

Retour à la liste

L’objectif ou le résultat attendu général consiste à  identifier et implanter avec nos partenaires cris de Chisasibi une solution novatrice pour capter et transmettre un échantillon des savoirs traditionnels des aînés sur l’alimentation traditionnelle dans une optique de sécurité alimentaire. Les objectifs spécifiques du projet se déclinent alors comme suit : 1) Comprendre le système d’approvisionnement en aliments traditionnels dans la communauté afin de situer l’apport de ceux-ci à la sécurité alimentaire; 2) Identifier avec les partenaires une solution novatrice afin de préserver et transmettre les savoirs traditionnels des Cris sur leur mode de vie alimentaire traditionnel. Une piste à explorer avec les Cris est le concept d’encyclopédie du patrimoine immatériel. Il s’agit de voir si cette piste est pertinente pour les Cris et quelles sont les conditions de réalisation. Il s’agira d’identifier également le bon format de transmission des savoirs : en personne de tradition orale, audio-vidéo, documentation écrite. Notre hypothèse est que le format audio-vidéo devrait être davantage attractif pour les partenaires cris qui ont une tradition orale millénaire; 3) Documenter et capter un échantillon de savoirs traditionnels incontournables des aînés Cris qui sont associés à l’alimentation traditionnelle dans une optique de sécurité alimentaire. Il est particulièrement important de capter le sens culturel que les aînés donnent aux aliments traditionnels.

Partenaires : Chisasibi Business Services Center, Conseil Cri de la Santé et des Services Sociaux de la Baie James (CCSSSBJ), Conseil de recherche en sciences humaines du Canada, ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de la Science du Québec

Personne-référence : Simon Dugré, coordonnateur